Pourquoi la vapeur qui circule dans une chaudière et une installation industrielle perd de la chaleur ?

Il est inévitable que, pendant le fonctionnement normal d'une chaudière à vapeur industrielle, l'eau et aussi la vapeur qui circule dans ses tuyaux perdent de la chaleur, se refroidissent, par le simple frottement avec les parois des tuyaux du circuit. On estime qu'entre 0,5 et 2 % de perte de chaleur est due à cette cause, et elle n'est pas considérée comme significative tant qu'elle n'est pas plus élevée.

Il y a aussi une perte d'énergie par la fumée de combustion. Cela est constaté en vérifiant que, pour une même pression de fonctionnement, les gaz sortent à une température plus élevée. Cela peut se produire en raison de trois facteurs :

-Une trop grande proportion d'air dans la combustion (excès d'oxygène)

-Saletés dans la chaudière

-Précipitation des boues ou de calcaire à l'intérieur de la chaudière

Une perte de chaleur supérieure à 5-10 % à ce stade peut indiquer un mauvais entretien de la chaudière.

La mauvaise qualité du combustible lui-même, dans le cas des dérivés du pétrole, peut également produire ce qu'on appelle des « pertes non brûlées », ce qui signifie que le combustible ne brûle pas complètement. Cela est détecté par la présence de CO en même temps que le CO2 dans les gaz de combustion.

Chez ATTSU, la chaudière est conçue dans le but de faciliter l'entretien, de minimiser les pertes de chaleur et d'obtenir la meilleure efficacité énergétique possible.



Contact

Nous utilisons cookies propres et des tiers pour améliorer nos services et votre expérience pendant la visite à notre site web.